Stages et alternance

Master 1 : Une première expérience professionnelle

Objectifs

Le «stage» de fin d'année Master 1 Développement Logiciel peut se faire soit en entreprise, pour connaître ou approfondir le monde industriel, soit en laboratoire, pour découvrir le monde de la recherche. Ce stage est orienté pour l’essentiel vers du développement et la réalisation d’un travail concret et bien défini.

Afin de consolider la formation de l’étudiant, il est souhaitable que le stage se fasse dans le domaine de la spécialité choisie et en cohérence avec une ou plusieurs des UE de spécialité étudiées au cours de l’année.

Organisation

12 semaines minimum, à temps plein à partir de fin avril/début mai, dès la fin des enseignements (en fonction du calendrier universitaire).

Prérequis

En fonction du sujet.

Caractéristiques

Cette période en entreprise peut se faire sous convention de stage ou dans le cadre d'un contrat d'alternance.

La réglementation applicable pour les stages des étudiants (mise à jour du 1er décembre 2014) peut être téléchargée ici.

Le projet de stage (sujet proposé et justification de son choix par l’étudiant) doit être validé au préalable par l’équipe pédagogique du parcours DL qui oriente les étudiants sur les stages en fonction de la spécialité et s’assure que les tâches demandées par l’organisme d’accueil soient en rapport avec la formation de l’étudiant. L’organisme d’accueil (entreprise ou laboratoire) doit donc fournir les informations nécessaires.

Un référent universitaire est affecté à chaque stagiaire pour suivre l’étudiant lors de son stage et s’assurer du bon déroulement de celui-ci.

Le stage donne lieu à la rédaction d’un rapport et à une soutenance orale.

Master 2 en alternance : le stage ou contrat d'alternance

Objectifs

La période en entreprise (ou dans un laboratoire de recherche) s'effectue dans le cadre d'un contrat entre l'étudiant, l'université et l'entreprise (ou le laboratoire), c.-à-d. d'une convention de stage de fin d'études ou d'un contrat d'alternance (contrat d'apprentissage ou d'un contrat de professionnalisation).

Cette période en entreprise (3 jours par semaine) est fortement professionnalisante et facilite l'insertion professionnelle du diplômé. Elle permet d'acquérir de l’expérience et de l’autonomie (gestion de projet, analyse, choix de solution, validation...) et d'« exercer » effectivement le métier d’ingénieur ou de chercheur en participant dans la durée à différentes phases d’un projet dans un contexte professionnel (utilisateurs, clients, équipes, charges, coûts, délais, qualité...).

Le travail donne lieu à une présentation à mi-parcours, à la rédaction d’un rapport et à une soutenance orale. Les présentations et les soutenances sont publiques.

Organisation et suivi

Dès la mi-septembre à fin juin, 3 jours par semaine (stage ou contrat d'alternance).

Un tuteur dans la structure d'accueil (entreprise ou laboratoire) et un enseignant référent suivent le travail de chaque étudiant et s’assurent de son bon déroulement.

Stage

La réglementation applicable pour les stages des étudiants (mise à jour du 1er décembre 2014) peut être téléchargée ici. Le document précise, en particulier, comment calculer la durée d'un stage.

Les contrats d'alternance

Le contrat de professionnalisation permet le recrutement par une entreprise d’un jeune de moins de 26 ans ou d’un demandeur d’emploi pour lui donner une qualification professionnelle. Le contrat d’apprentissage permet le recrutement par une entreprise d’un jeune de moins de 30 ans, et le contrat de professionnalisation peut être conclu, quant à lui, par un jeune jusqu’à 26 ans ou un demandeur d’emploi sans limitation d’âge. Tous deux font l'objet de la signature d'un contrat de travail (CDD ou CDI).

Le salarié bénéficie des dispositions pour les salariés de l’entreprise : congés payés, RTT, retraite, protection sociale, etc. En contrepartie, il doit respecter les règlements de la formation et de l’entreprise (retenue sur salaire en cas d’absence en formation ou en entreprise). Le salaire minimum moyen est de 800€−900€, en fonction de l’âge et du type de contrat, mais ces salaires peuvent être plus importants en fonction de la convention collective de l'entreprise.

Les entreprises et les étudiants peuvent trouver sur le site du Ministère du Travail et de l'Emploi davantage d'informations.

La Mission Formation Continue et Apprentissage de l’Université Toulouse III Paul Sabatier a également réalisé un teaser pour expliquer ce qu'est un contrat de professionnalisation. Un teaser de présentation du contrat d’apprentissage est actuellement en cours de réalisation.

Recherche du stage ou du contrat d'alternance

Les sujets de stage ou de contrat d'alternance sont proposés par l’équipe pédagogique ou par l’étudiant (et validés par l’équipe pédagogique). La recherche du stage ou du contrat d'alternance est de la responsabilité de l'étudiant, qui bénéficie d'un accompagnement et d'un suivi de l'équipe pédagogique.

De par son implantation, à la fois forte et ancienne dans le milieu industriel, le parcours DL met à disposition des étudiants un grand nombre d'offres chaque année.